Jump to content
Emouchet

Des anecdotes historiques "croustillantes"

Recommended Posts

Un U-Boot capturé à cause de ses toilettes... "on chie pas pendant les relèves !"

 

https://www.warhistoryonline.com/war-articles/u-1206-the-only-sub-to-be-sunk-by-a-dump-on-the-toilet.html

 

Il existe effectivement des faits de guerre qui font de l'anecdote très croustillante, n'hésitez pas à les publier ici !


ruban_fondateur.gifruban_vb3o.gifIirDBNGRERJGR.gifruban_fs_core.pngruban_crl.pngecfebOHDBcieE.pngruban_4ans.gif
In Frog We Trust - "Un bannissement c'est une tragédie. 1000, c'est une statistique !"

jmRFQcjRkOjQR.png
- "La grenouille au fond d'un puits ne sait rien de la haute mer !" (Proverbe chinois)
- un grand merci à Dictateur pour ma signature

 

Share this post


Link to post

J'ai toujours pensé que les toilettes sèches étaient l'avenir.


Le_Gritch - Le_Mou - Le_Glitche


Anschluss Frog Kompanie Hilfswillige Adjutant en charge des troupes de réserve


-


bbKQONfkLAaLJ.pngFier possesseur d'Avenger, leader des petites S.A.L.O.P.E.S. (Petites Sections d'Avengers Librement Occupées à Tous les Pourrir dans l'Espace Sidéral)DHHFgPIcsjDgP.png


ruban_vb1a.gif-ruban_4ans.gif-ruban_gn.png-ruban_vb1b.gif-ruban_pgw_2015.png-ecfebOHDBcieE.png-ruban_anonyfrog.png-ikqFMscoeEsbK.png-ruban_frogswarmisme.png


HofBoLpGeEChA.pngoGFqsKGNHBhEK.pngMnOcjrBNkMRoP.png

 


Share this post


Link to post

Pour nos camarades qui se sont sacrifiés Pour nous, pour notre dignité Et plus important... pour notre crédibilité ! Nous allons maintenant commencer une bataille acharnée.
Si vous croisez quelqu'un, vous devez le tuer. Si vous croisez un dieu, vous devez le tuer. N'acceptez aucune excuse et ne montrez aucune pitié. Ne laissez pas nos pertes nous arrêter.
Soldats, chargez! http://www.wotreplays.com/uploader/MADcompany/id/261408
 

Membre du Shindai Senkai Sensen

 

Angel_beats_SSS_logo.PNGAngel+Beat+fin.JPG

 

Share this post


Link to post

Bon, l'US Navy n'est pas rancunière, ils ont baptisé un autre navire USS Porter, le DDG-78, un Burke.

 

Il a perpétué la tradition de ce glorieux nom en 2012, quand il percute le pétrolier japonais MV Otowasan. Ha, les traditions... :-]

Edited by Valfoutre

Share this post


Link to post

Bon, plus terre à terre et pas de lien malheureusement, mais je me souviens d'une anecdote fort sympathique (et qui colle pas mal avec une série télé "du moment").

 

Ahem...

 

Lorsque les sombres envahisseurs normands, tout droits sortis de leurs fjords inhospitaliers, frayaient à grande coups de hache sur nos côtes bretonnes, les bougres faisaient souvent chou blanc point de vue butin sonnant et trébuchant. De la nourriture ? Pas de souci. Des otages ? A merci. Du pillage ? Du viol ? Du massacre ? Évidemment. Mais point d'argent. Et encore moins d'or. Pourquoi ?, demanderez-vous. Eh bien, c'était la faute des drakkars, qui n'avançaient pas si vite que ça et des tours de guets ou des tours à feux entretenues par les indigènes de nos rivages.

 

En effet, lorsque les écumants Vikings pointaient à l'horizon, les locaux avait non seulement le temps de les voir arriver, mais aussi celui de s'organiser, de se barrer très vite et très loin, de prendre piques, fourches, arcs et même parfois une bonne vieille épée pour prévenir tout débarquement trop aisé. En outre, chaque "possédant" avait la fâcheuse tendance d'enterrer tout ses biens, qui dans un champ, qui dans un pré, au pied d'un arbre ou d'un gros caillou dressé (une mode bretonne). Le procédé était si répandu qu'aujourd'hui encore il arrive qu'on trouve, par le plus grand des hasards (ou en fait en aménageant un parking), une de ces caches ; un petit rayon de bonheur pour les archéologues, une sympathique rentrée d'argent pour les "inventeurs de trésors".

 

Nos bons visiteurs du Nord, après avoir disposé chaleureusement du comité d'accueil, se trouvaient donc Gros-Jean comme devant une fois le village un peu brûlé et les gens un peu agonisants. Ils ont donc rapidement changé de tactique pour conserver leurs vaches-à-lait (ben oui, tuer tout le monde, ce n'était guère productif) et gratter le précieux minerai qu'elles conservaient. Il me semble que c'est à partir du VIIIe siècle - peut-être qu'un amoureux du Midgard en saura plus que moi - que les joyeux drilles, en plus de leurs haches et de leurs boucliers, amenaient un grand aigle lors de leurs raids. Une fois débarqués, plutôt que d'occire et de violer (une légende surfaite), ils regroupaient patiemment les habitants du coin sur la place du village. Ils choisissaient ensuite une jeune fille, fraîche et innocente de préférence, et l'attachaient à un poteau, une poutre ou n'importe quel arbre faisant l'affaire. Un gros barbu hirsute (toujours un barbu hirsute, c'est important) déchirait la robe de la jeune effarouchée puis, délicatement, il lui ouvrait très superficiellement le ventre ; de sorte qu'elle reste en vie. L'extrémité d'une lanière de cuir était attachée à son intestin (oui, là, ça devient moins délicat), tandis que l'autre extrémité était, elle, attachée à la patte du grand rapace. Les Vikings ne s'ennuyaient pas à demander où étaient celés or, argent et bijoux. Ils laissaient l'aigle s'envoler, et avec lui six ou sept mètres d'intestins fumants tandis qu'un corps frêle (et innocent) se vidait de sa vie sous les cris d'horreurs d'une foule atterrée.

 

Avant même de suggérer que ce funeste sort serait partagé par chacun (ce qui aurait coûté très cher en aigles, mais ne nous arrêtons pas à ce détail) si les autochtones n'allaient pas fissa creuser leurs sournoises caches, tout le monde se hâtait d'engraisser ces grosses brutes. Il arrivait même parfois qu'on retrouve des trésors enterrés une année précédente et "oubliés" par un quidam peu regardant. Cette technique de l'horreur, bien que peu mortifère, propagea la légende noire des Vikings au delà des frontières du royaume de Bretagne.

 

Finalement, les Normands seront tous chassés de la péninsule armoricaine par les armes ou la soumission. Mais entre temps, le voisin mérovingien carolingien (mea culpa) avait eu une idée bien à lui : faire de ces vilains marins des agriculteurs qui paieraient l'impôt et qui, au lieu de creuser la terre pour y grappiller or et gemmes, y planteraient les racines d'une destinée intercontinentale.

Edited by La Pérouse

Modéré par AnonyFrog: merci de poster des images en https uniquement.

Share this post


Link to post

nan c'était bien, j'ai tout lu, merci.


ruban_fondateur.gifruban_vb3o.gifIirDBNGRERJGR.gifruban_fs_core.pngruban_crl.pngecfebOHDBcieE.pngruban_4ans.gif
In Frog We Trust - "Un bannissement c'est une tragédie. 1000, c'est une statistique !"

jmRFQcjRkOjQR.png
- "La grenouille au fond d'un puits ne sait rien de la haute mer !" (Proverbe chinois)
- un grand merci à Dictateur pour ma signature

 

Share this post


Link to post
...

Finalement, les Normands seront tous chassés de la péninsule armoricaine par les armes ou la soumission. Mais entre temps, le voisin mérovingien avait eu une idée bien à lui : faire de ces vilains marins des agriculteurs qui paieraient l'impôt et qui, au lieu de creuser la terre pour y grappiller or et gemmes, y planteraient les racines d'une destinée intercontinentale.

 

Seront chassés en 2052 ?

 

Mérovingien ? Au VIIIe siècle, on arrive aux carolingiens ! Faute de frappe ? Fatigue ? Obiwan Kenobi ? La réponse D ?

Edited by Anduniel

Share this post


Link to post

Bon, plus terre à terre et pas de lien malheureusement, mais je me souviens d'une anecdote fort sympathique (et qui colle pas mal avec une série télé "du moment").

 

Ahem...

 

Lorsque les sombres envahisseurs normands, tout droits sortis de leurs fjords inhospitaliers, frayaient à grande coups de hache sur nos côtes bretonnes, les bougres faisaient souvent chou blanc point de vue butin sonnant et trébuchant. De la nourriture ? Pas de souci. Des otages ? A merci. Du pillage ? Du viol ? Du massacre ? Évidemment. Mais point d'argent. Et encore moins d'or. Pourquoi ?, demanderez-vous. Eh bien, c'était la faute des drakkars, qui n'avançaient pas si vite que ça et des tours de guets ou des tours à feux entretenues par les indigènes de nos rivages.

 

En effet, lorsque les écumants Vikings pointaient à l'horizon, les locaux avait non seulement le temps de les voir arriver, mais aussi celui de s'organiser, de se barrer très vite et très loin, de prendre piques, fourches, arcs et même parfois une bonne vieille épée pour prévenir tout débarquement trop aisé. En outre, chaque "possédant" avait la fâcheuse tendance d'enterrer tout ses biens, qui dans un champ, qui dans un pré, au pied d'un arbre ou d'un gros caillou dressé (une mode bretonne). Le procédé était si répandu qu'aujourd'hui encore il arrive qu'on trouve, par le plus grand des hasards (ou en fait en aménageant un parking), une de ces caches ; un petit rayon de bonheur pour les archéologues, une sympathique rentrée d'argent pour les "inventeurs de trésors".

 

Nos bons visiteurs du Nord, après avoir disposé chaleureusement du comité d'accueil, se trouvaient donc Gros-Jean comme devant une fois le village un peu brûlé et les gens un peu agonisants. Ils ont donc rapidement changé de tactique pour conserver leurs vaches-à-lait (ben oui, tuer tout le monde, ce n'était guère productif) et gratter le précieux minerai qu'elles conservaient. Il me semble que c'est à partir du VIIIe siècle - peut-être qu'un amoureux du Midgard en saura plus que moi - que les joyeux drilles, en plus de leurs haches et de leurs boucliers, amenaient un grand aigle lors de leurs raids. Une fois débarqués, plutôt que d'occire et de violer (une légende surfaite), ils regroupaient patiemment les habitants du coin sur la place du village. Ils choisissaient ensuite une jeune fille, fraîche et innocente de préférence, et l'attachaient à un poteau, une poutre ou n'importe quel arbre faisant l'affaire. Un gros barbu hirsute (toujours un barbu hirsute, c'est important) déchirait la robe de la jeune effarouchée puis, délicatement, il lui ouvrait très superficiellement le ventre ; de sorte qu'elle reste en vie. L'extrémité d'une lanière de cuir était attachée à son intestin (oui, là, ça devient moins délicat), tandis que l'autre extrémité était, elle, attachée à la patte du grand rapace. Les Vikings ne s'ennuyaient pas à demander où étaient celés or, argent et bijoux. Ils laissaient l'aigle s'envoler, et avec lui six ou sept mètres d'intestins fumants tandis qu'un corps frêle (et innocent) se vidait de sa vie sous les cris d'horreurs d'une foule atterrée.

 

Avant même de suggérer que ce funeste sort serait partagé par chacun (ce qui aurait coûté très cher en aigles, mais ne nous arrêtons pas à ce détail) si les autochtones n'allaient pas fissa creuser leurs sournoises caches, tout le monde se hâtait d'engraisser ces grosses brutes. Il arrivait même parfois qu'on retrouve des trésors enterrés une année précédente et "oubliés" par un quidam peu regardant. Cette technique de l'horreur, bien que peu mortifère, propagea la légende noire des Vikings au delà des frontières du royaume de Bretagne.

 

Finalement, les Normands seront tous chassés de la péninsule armoricaine par les armes ou la soumission. Mais entre temps, le voisin mérovingien avait eu une idée bien à lui : faire de ces vilains marins des agriculteurs qui paieraient l'impôt et qui, au lieu de creuser la terre pour y grappiller or et gemmes, y planteraient les racines d'une destinée intercontinentale.

Intéressant

Share this post


Link to post

Seront chassés en 2052 ?

 

Mérovingien ? Au VIIIe siècle, on arrive aux carolingiens ! Faute de frappe ? Fatigue ? Obiwan Kenobi ? La réponse D ?

 

Grossière coquille (et je me demande si le "q" n'est pas en trop dans ce mot). Well done, Andu'. Je corrige.


Modéré par AnonyFrog: merci de poster des images en https uniquement.

Share this post


Link to post

No problem !

 

Par contre, enlève moi ce futur, par pitié ;)

 

Ha ha ha ha ! J'aime bien, ça donne un côté Michelet. ;-) (et pis comme on est dans l'historiette, c'est chouette).


Modéré par AnonyFrog: merci de poster des images en https uniquement.

Share this post


Link to post

Y'a l"invention du croissant en anecdote croustillante !


"Mourir ne change rien à la vie" - Les Cochons de Guerre, PSX


ruban_4ans.gif ruban_fs_core.png ruban_crl.png ecfebOHDBcieE.png ruban_anschluss.png

Share this post


Link to post

Tu veux dire celle du coassant?


Modéré par AnonyFrog: merci de poster des images en https uniquement.

#PasContent

 

Sauvegarde de décembre 2015 :

 

GPlMAJoIIMfFD.png_ruban_flood.png_ruban_mflood.png_ruban_pink.gif_ruban_anschluss.png_ecfebOHDBcieE.png_ruban_zaf_2014.png_ruban_web.gif_ruban_3ans.gif_ruban_vb1a.gif_AfdJPMbeKKhja.png_ikqFMscoeEsbK.png

 

slBmpiDIQdCFf.png

WoT

 

RMEaikcOCkeqB.png

 

WT

 

GoaFQGKMNoqLG.png

 

SC

 

MCaKcpkGhkEQM.pngmDmgFnFGoiHQp.png

 

MmKNshDOpObAb.png

 

 

Share this post


Link to post

Après les Grammar Nazi, nous nommons Anduniel, le premier Historian Nazi de l'histoire ! :-D

 

Hail Chronology !

:-D :-D :-D

Share this post


Link to post

Il court, il court, le furet,

Le furet du bois mesdames,

Il court, il court, le furet,

Le furet du bois joli...

 

Et bien non, ce n'est pas le "fameux" jeu du furet qui est évoqué, mais bien un curé joyeux qui préchait la bonne parole non-loin du bois de Boulogne,..

 

 

Nous n'irons plus au bois,

Les lauriers sont coupés,

La Belle que voilà,

La laissons nous danser ?

[...]

 

Au Bois de Boulogne, ces petits lupanars de planches, ou bordes, construitent dans l'intérêt de la santé publique pour réduire les risques de maladies, comme la vérole et la syphilis, se devaient d'arborer une branche de Laurier comme marque de lieu agréé et autorisé.

Toutefois, comme suite à des infections, voilà que consigne fut donner de "couper les lauriers", soit-dit de fermer ces maisons.

Mais face à la recrudescence immédiate de personnes féminines hors surveillance donc de risques aggravés, tout comme de négociations de belles pour rendre les laurieurs à leur établissement, cela fut fait.

Aller, prêt pour chanter cette comptine traditionnelle à vos enfants ?

Les lauriers devinrent plus tard des autorisations administratives et ces établissement de bondieuseries indiqués par des lanternes rouges allumées aux heures d'ouverture, principe dont découle encore aujourd'hui la désignation des quartiers et lieux concernés, même en anglais... 

 

Bon, ce n'est pas de l'annectode guerrière, mais du repos du guerrier. :fuckyou:


ruban_6ans.gifruban_wot.pngruban_anonyfrog.png

ruban_anschluss.pngruban_parti_frogien.pngruban_gn.png

 

Ayperosfrogflag3.png

 

 

Share this post


Link to post

Il court, il court, le furet

Je connaissais la contrepéterie, mais pas cette histoire. Tu as chopé ça où ? C'est intéressant.


Modéré par AnonyFrog: merci de poster des images en https uniquement.

Share this post


Link to post

Bonne question...de connaissance générale.

 

 

Aller, une petite:

 

doc-82.jpg

 

1784

Jacques Necker, Directeur général du Trésor Royal, alerte Louis XVI du surcoût en fonctionnement de la forteresse de la Bastille, pour les quelques rares prisonniers engeôlés, quand il y en a...

Après réflexion, notre bon Roy est clair: la Bastille sera rasée.

L'architecte des bâtiments de Paris propose de garder une tour en respect pour la forteresse de Charles V même si devenue marque de la Justice Royale depuis Richelieu et de construire la Place Louis XVI, en son centre un piédestal fait des chaînes, loquets et verrous de la prison et une statue du Roy une main tendue vers la tour en un geste libérateur, marque de sa bonté.

Mais voilà, est maintenant un tout autre souci: le budget de démantelement en travailleurs et en transport de pierres vaut-il l'économie annuelle ? Sans compter la difficulté de recrutement pour un tel travail, difficile et le temps pour finir les travaux, plusieurs années, si ce n'est tout autant que les treize ans de sa construction.

Est alors une idée: vendre l'édifice à un promoteur.

 

1785

Des promoteurs font des offres.

Les lettres de cachet cessent.

 

1789

La Bastille a été vendue, mais dernier détail: sont encore quelques prisonniers devant purger leur peine avant le démantèlement possible. Est prévu finalement leur transfert mais cela prend du temps, sans compter tout le contingent du gouverneur de Launay à redéployer: soldats, canons, matériels, armes et munitions.

Mais voilà, de part une poignée de personnes se lance cette fameuse révolte nommée Révolution, qui tournera en guerre civile.

Le transfert est d'autant plus délicat en ce moment.

 

14 juillet. Le peuple a pris des armes mais a besoin de poudre.

Quand la voix d'un homme se lève dans la foule: A la Bastille ! A la Bastille !

Et voilà nos hères qui se lancent vers ce symbole "d'oppression" qui n'a pourtant bien plus lieu d'être depuis longtemps.

 

16 juillet. La même voix portée par le peuple crie à la destruction de la Bastille capturée.

L'Assemblée des électeurs déclare alors que "[...] La Bastille sera détruite sans perte de temps.".

Notre homme, Pierre-François Palloy, n'ayant pas tout fait pour rien, va voir Montebourg pour lui montrer quel bon révolutionnaire il est, qu'il a poussé le peuple à la Bastille et qu'il a participé à sa capture.

Le voilà donc chargé de sa destruction.

 

Et c'est ainsi que le peuple français, heureux de démolir cet horrible édifice se battit au portillon pour participer (et à bas prix) à son démantèlement qui ne dura que...deux ans.

 

Bon, je vous passe tout le commerce que notre ami a fait avec boutiques de souvenirs et revente des plus gros blocs de pierre pour la construction du pont de la Concorde,..

Mais le pauvre, commerçant qui ne se sera jamais versé un seul salaire durant les deux ans de démantèlement.

 

Ce fut: La prise de la Bastille ou comment enfiler le peuple en se faisant des fouilles en or...

 

Merci de votre attention.

 

 

 

edit: rajout d'une illustration de la forteresse

Edited by AnonyFrog
Merci de poster des images en https uniquement

ruban_6ans.gifruban_wot.pngruban_anonyfrog.png

ruban_anschluss.pngruban_parti_frogien.pngruban_gn.png

 

Ayperosfrogflag3.png

 

 

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...